-A +A

Imagine Canada

Pour la cause. Pour la communauté.

10 éléments pour reconnaître un vrai partenariat

Mardi, 19 Septembre, 2017
Auteur invité
Jocelyne Daw

L’importance de la collaboration, mise en évidence par la complexité des problèmes sociaux, s’est traduite au Canada par un nombre croissant de partenariats entre acteurs de différents horizons. En même temps, le mot « partenariat » est devenu un terme générique pour parler de relations bien ordinaires et, par conséquent, son sens véritable est en train de s’estomper. Cette situation est particulièrement déplorable lorsque le mot « partenariat » est utilisé pour dissimuler les vrais défis et problèmes faisant partie intégrante de toute collaboration digne de ce nom.

Découvrez à l’aide des dix éléments suivants si vous êtes engagé dans un vrai partenariat.

1. Un partenariat sert à partager les bénéfices ET les risques

L’Oxford Dictionary définit le partenariat comme une « relation continue dans laquelle les risques et bénéfices sont partagés » [traduction libre]. Cependant, nombreux sont les « partenariats » qui ne prévoient aucun partage des risques.

2. Un partenariat est une relation durable aux bénéfices mutuels

Les meilleurs partenariats permettent aux participants d’atteindre non seulement les objectifs propres au partenariat, mais aussi leurs buts respectifs. En offrant des bénéfices mutuels de la sorte, cette alliance peut ouvrir l’accès à de nouvelles expertises, de nouvelles relations et de nouveaux actifs avec le potentiel d’accroître la crédibilité, les capacités ou le capital des partenaires. Les bénéfices mutuels favorisent l’engagement et le dévouement.

3. Le partenariat prend racine dans l’équité

L’équité n’entraîne pas nécessairement l’égalité. Afin d’atteindre l’équité, tous les partenaires et leur participation doivent être valorisés et leurs contributions, respectées. Le déséquilibre des pouvoirs est souvent montré du doigt dans un partenariat, d’où l’importance cruciale de l’équité. Le partage équitable des pouvoirs fait évoluer une relation.

4. La confiance fait grandir un partenariat

Des communications ouvertes et honnêtes ainsi que des intentions transparentes sont indispensables pour établir la confiance au sein d’un partenariat et lui permettre de prospérer.

5. Le partenariat célèbre la diversité des partenaires

On tend à minimiser les différences au sein d’un partenariat pour mieux faire ressortir les éléments communs dans le but d’éviter les conflits. Cette démarche présuppose que différences et divergences ne font qu’un et risque de faire du partenariat une suite d’interactions superficielles sans que personne sorte de sa zone de confort. Ainsi, elle ne permettra pas de maximiser les possibilités inhérentes à la diversité (de valeurs, cultures, compétences clés, méthodes, contributions potentielles, etc.). Pour développer un partenariat efficace, il faut aider les partenaires à apprendre à bien se connaître et à se comprendre pour qu’ils puissent prendre plaisir à la diversité et en bénéficier.

6. Dans un partenariat, le développement de projets et de programmes est un processus de cocréation

Voilà une différence fondamentale par rapport aux relations entre bailleurs de fonds et bénéficiaires, souvent promues sous le sceau du partenariat. Dans un partenariat digne de ce nom, les parties mettent en commun leurs forces et actifs pour concevoir et cocréer des projets et programmes et ainsi construire quelque chose plus grand que la somme de ses parties individuelles.

7. Le partenariat sert un but commun ET aide les partenaires à réaliser leurs objectifs respectifs

Une vision et un but commun, voilà ce qui unit des partenaires, mais au cœur d’un vrai partenariat se trouvent le soutien et l’aide mutuels pour atteindre les objectifs individuels respectifs.

8. Dans un partenariat, tous les partenaires font des contributions

Les contributions prennent toute sorte de formes, on n’a qu’à penser aux connaissances, relations, crédibilité et ressources humaines, mais souvent, seules les contributions financières sont considérées à leur juste valeur. Il est pourtant crucial pour chaque partenariat que tous les partenaires y contribuent et que leurs contributions soient valorisées.

9. La responsabilité mutuelle est au cœur du partenariat

Les partenaires sont contraints de respecter leurs engagements, car ils savent que leurs gestes ont une influence sur des tiers, ainsi que sur le succès du partenariat et du projet commun.

10. Le partenariat est fondé sur des principes

Les partenaires explorent de nouvelles formes de collaboration sur la base de leur engagement pour l’équité, la transparence et les bénéfices mutuels. Ils font ainsi ressortir et exploitent les forces et les ressources de chacun d’entre eux.

Donnons un sens au mot « partenariat  »

C’est décevant de voir le mot « partenariat » collé à toute forme de collaboration. À ce sujet, mon collègue australien Yeshe Smith de la Partnership Brokers Association (PBA) explique que « nous ne rendons pas service à ce concept si nous le décrivons d’une manière qui n’a du sens que dans le contexte du secteur des organismes non gouvernementaux et de la société civile. En utilisant des phrases comme “marcher ensemble” ou “partager une expérience”, nous encourageons les gens à considérer des partenariats tout à fait sérieux comme un gentil exercice largement rhétorique qu’il est facile de réaliser pour toute personne ayant de bonnes intentions. »

Je crois au potentiel des partenariats comme l’unique démarche valable pour s’attaquer aux problèmes complexes de notre époque. Commençons par utiliser ce mot avec la même prudence et attention dont nous devons faire preuve pour en assurer le succès.

NOTE : Cet automne, la formation en matière de partenariat de la Partnership Brokers Associations, un cours présenté à l’échelle mondiale, sera offerte à Edmonton et à Toronto.

 

À propos de l’auteure

Jocelyne DawJocelyne Daw est une grande spécialiste dans le domaine des partenariats et de l’intégration intersectoriels, de la collaboration et de l’innovation sociale. Auteure et conférencière de renommée internationale, elle est également courtière et formatrice certifiée en partenariat. En collaboration avec les plus grandes organisations, elle conçoit des stratégies et partenariats communautaires novateurs et mesurables qui créent une valeur et un impact durables.

 

Nos auteurs invités s’expriment à titre personnel. Leurs opinions ne reflètent pas nécessairement celles d’Imagine Canada.

Back to Blog Retour au blogue

Ajouter un commentaire

Nos partenaires nationaux

  • great west life
  • Lawson Foundation
  • Muttart Foundation
  • RBC Foundation
  • Suncor
  • TD Bank
  • investors group

Learn more about our National Partners and other supporters.

Charitable Registration Number: 119218790 RR0001