Imagine Canada

Pour la cause. Pour la communauté.

Comment obtenir une (autre) subvention : 6 conseils pour fidéliser vos bailleurs de fonds

Jeudi, 12 Septembre, 2013
Collecte de fonds
Grant Seeker Monthly

Bonne nouvelle : la proposition de subvention que vous avez présentée à un nouveau bailleur de fonds a été couronnée de succès et un chèque de 20 000 dollars est arrivé par la poste. Mais si vous pensez que l’étape de rédaction de subvention est terminée, détrompez-vous! Recevoir une subvention ne marque que le début d’un partenariat à long terme. À ce stade, vous devriez commencer à penser à l’étape de fidélisation : un processus qui prend autant de temps à perfectionner que la rédaction de propositions.

Les organisations qui se concentrent uniquement sur la recherche de nouveaux bailleurs de fonds entravent leur potentiel de collecte de fonds à long terme. À quel point la rétention des bailleurs de fonds peut-elle souffrir à cause d’une mauvaise stratégie de fidélisation? Selon l’AFP Fundraising Effectiveness Project (FEP), le taux de fidélisation de nouveaux donateurs qui donnent plus de 5 000 $ est seulement de 40 %. Voici quelques conseils pour vous assurer d’établir une relation à long terme avec un nouveau bailleur de fonds plutôt que d’un premier (et seul) rendez-vous.

1.  Ne tardez pas à dire « merci »

Remerciez le bailleur de fonds dès que vous apprenez que votre demande a été acceptée. Montrez-leur que vous appréciez leur engagement et leur soutien en personnalisant le message.  Par exemple, demandez à un membre de la direction d’écrire à la main une carte de remerciement.

2.  Impliquez le bailleur de fonds

Les bailleurs de fonds sont intéressés par les progrès de votre projet, alors tenez-les informés. Envoyez-leur vos bulletins et invitez-les à vos événements. Si possible, organisez une visite sur place afin que le bailleur de fonds puisse faire connaissance avec les personnes bénéficiant de la subvention. Offrir au bailleur de fonds la possibilité de participer plus activement à vos activités pourrait transformer votre subvention en un véritable partenariat (et un partenariat à long terme).

3.  Rédiger un rapport de subvention (qu’il soit demandé ou non)

Tout comme les demandes de subvention, les attentes liées aux rapports de subvention varient grandement selon le bailleur de fonds. Certains bailleurs de fonds, comme la Counselling Foundation of Canada, offre un modèle de rapport et des échantillons de rapports de subvention, alors que d’autres ne demanderont peut-être pas un rapport de subvention. Dans ces cas, il est toujours recommandé de préparer un rapport, car les subventionnaires apprécieront cet effort et en tiendront compte lorsqu’ils évaluent les demandes que vous leur présentez à l’avenir.

4.  Partagez vos résultats : les bons et les mauvais

Les bailleurs de fonds veulent surtout savoir si vous avez réalisé les objectifs énoncés dans votre demande de subvention.  Soyez honnête. Les bailleurs de fonds comprennent que tout ne se déroulera pas selon le plan. N’ayez pas peur d’expliquer comment et pourquoi les choses ont pris une tournure différente.  S’il s’agit d’un projet à long terme et les résultats ne sont pas encore clairs, soulignez les résultats intermédiaires.  Assurez-vous également d’inclure vos états financiers et de tenir compte de tout écart par rapport au budget proposé. Si vous soupçonnez à un stade précoce que les résultats attendus ne sont pas réalisables, n’attendez pas jusqu’à la présentation du rapport de subvention pour en discuter avec le bailleur de fonds. Soyez franc au sujet des circonstances changeantes et, le cas échéant, modifiez les résultats escomptés par écrit.

5.  Mettez l’accent sur les leçons apprises

Partagez les leçons que vous avez apprises au cours de la réalisation de votre projet, surtout celles liées aux défis inattendus. Essayez de préciser comment ces leçons sont pertinentes pour votre secteur dans son ensemble. Les subventionnaires cherchent à maximiser leur impact global et ces informations leur permettent de fournir des conseils à d’autres organismes semblables à le vôtre. Soyez prêt à fournir des commentaires constructifs, car un bailleur de fonds peut aussi vous demander de formuler des commentaires sur ses propres processus et procédures.

6.  Décrivez vos prochaines étapes

Le rapport de subvention final est également une merveilleuse occasion de faire part de vos prochaines étapes. Si votre projet est en cours, expliquez comment vous envisagez de le rendre viable et énumérez les sources de financement qui rendront cela possible. Si votre projet est terminé, discutez de vos intentions, s’il y a lieu, de réaliser un projet similaire à l’avenir ou expliquez pourquoi vous souhaitez passer à d’autres projets. En présentant une vision claire de vos prochaines étapes, vous inciterez le bailleur de fonds à collaborer avec vous à l’avenir.

Vous recherchez d’autres idées sur la recherche de subventions efficace? Écrit par Devon Hurvid et Paul Anderson, ce billet de blogue a été publié dans le Bulletin mensuel sur la recherche de subventions, le bulletin électronique de Connexion subvention. Abonnez-vous au bulletin d’information pour recevoir chaque mois des conseils sur la collecte de fonds!

Back to Blog Retour au blogue

Ajouter un commentaire

Nos partenaires nationaux

  • great west life
  • Lawson Foundation
  • Muttart Foundation
  • RBC Foundation
  • Suncor
  • TD Bank
  • investors group

Learn more about our National Partners and other supporters.

Charitable Registration Number: 119218790 RR0001