Imagine Canada

Pour la cause. Pour la communauté.

Inestimable : le soutien des entreprises en plus de leur chèque

Jeudi, 5 Décembre, 2013
Collecte de fonds
Grant Seeker Monthly

Lorsqu’il est question de relations avec les entreprises, on ne parle plus uniquement d’argent. Comme on l’a souligné dans un blogue précédent, le contexte des dons d’entreprise a beaucoup évolué au cours de la dernière décennie. Maintenant, plus que jamais, les entreprises poursuivent des relations philanthropiques à long terme afin d’apporter des changements positifs dans les collectivités dans lesquelles elles exercent leur activité, et les retombées concrètes figurent assez bas dans l’échelle de priorités des donateurs. Selon le Canadian Corporate Community Investment Benchmarking Report, publié en 2013, la culture et la réputation d’une entreprise sont parmi les motivations les plus importantes pour l’investissement communautaire, tandis qu’on accorde moins d’importance aux facteurs plus étroitement liés aux résultats financiers d’une entreprise. Transformationnelle plutôt que transactionnelle, ce genre de philanthropie d’entreprise fait en sorte que tout le monde gagne : l’organisme de bienfaisance, l’entreprise et, en bout de ligne, la collectivité.

Chez Imagine Canada, notre raison d’être repose sur l’élaboration de pratiques exemplaires que les organismes de bienfaisance peuvent facilement mettre en pratique. C’est pourquoi nous avons été ravis de parler à Teresa Pring, directrice générale de l’Habitat for Humanity Mid-Vancouver Island, de l’expérience de son organisme à l’égard de relations mutuellement bénéfiques avec des entreprises.

« Lorsque je me suis jointe à Habitat il y a sept ans, nous bâtissions une maison tous les deux ans », Teresa nous dit. L’objectif de l’organisme est d’en construire trois l’année prochaine, et Teresa attribue une grande partie de ce succès remarquable aux relations qu’Habitat Mid-Vancouver Island a nouées avec des entreprises. « Nous renforçons notre capacité en établissant des relations avec les entreprises de la collectivité, au sein de notre conseil d’administration et au sein de nos comités. »

Un conseil bien composé

Les entreprises – qu’il s’agisse d’une petite entreprise familiale ou d’une grande société qui emploie 40 % des habitants d’une petite ville – contribuent à l’enrichissement du tissu social de notre collectivité. Elles ont beaucoup d’influence et disposent d’un réseau étendu. Pour cette seule raison, il est important de déterminer s’il y a des représentants de la communauté d’affaires locales qui siègent à votre conseil d’administration.

Lorsque l’équipe d’Habitat Mid-Vancouver Island a révisé son processus de planification stratégique il y a quelques ans, elle s’est penchée sérieusement sur la composition de son conseil d’administration. (Selon Teresa, son conseil d’administration remplit une fonction hybride, qui est axée à la fois sur le fonctionnement et la gouvernance.) « Nous avons dû procéder à notre propre examen et à notre auto-évaluation pour cerner nos manques et nos besoins. » Chez Habitat, parmi les membres du conseil d’administration on compte maintenant un avocat qui fournit des conseils juridiques à titre officieux; un agent immobilier qui aide à évaluer les achats de biens immobiliers; un professionnel en gestion bancaire qui fournit des conseils financiers judicieux; et un instructeur dans un programme de préapprentissage en menuiserie et en métiers professionnels qui invitent des étudiants à participer à divers projets de construction.

Les membres du conseil assurent non seulement une représentation diversifiée dans la communauté, mais apportent à l’organisme des compétences uniques. « Chaque membre du conseil apporte une contribution… Même si la contribution n’est pas monétaire, elle réduit nos besoins financiers, dit Teresa. C’est comme la publicité de [MasterCard] à la télé : Ça n’a pas de prix! »

Et quels avantages les entreprises peuvent-elles en retirer? Occuper un poste de direction au sein d’un conseil d’administration est une excellente façon pour les employés de développer leurs compétences professionnelles et personnelles.  Selon une étude effectuée par la ville de Londres, en comparaison avec d’autres groupes de bénévoles (c.-à-d. bénévoles non membres d’un conseil d’administration), quatre fois plus de membres des conseils d’administration des organismes de bienfaisance ont affirmé avoir développé leur esprit d’équipe, leurs techniques de négociation, leurs compétences de résolution de problèmes, leurs aptitudes financières et leurs compétences en affaires.

Tirer parti des dons en nature

Plus souvent qu’autrement, la générosité d’une entreprise dépasse ses capacités de soutien financier. Même si une entreprise désire vivement établir une relation avec votre organisme de bienfaisance, ses dons en espèces peuvent être déjà affectés à d’autres projets.

Chez Habitat Mid Vancouver Island, les dons en nature constituent un outil important qui appuie directement sa mission, tout en tissant des liens avec des entreprises. Les stocks aux magasins ReStore d’Habitat – qui vendent des matériaux de construction de haute qualité, des accessoires de maison, des appareils ménagers et des produits de décoration – se composent de dons de divers fournisseurs et individus.

« Une entreprise peut faire don d’un produit obsolète ou d’un retour au fournisseur, ou peut-être de quelque chose qui est légèrement égratigné ou enfoncé. » Habitat reçoit également des dons en nature pour ses chantiers, comme des végétaux et des cloisons sèches.

Soit dit en passant, les magasins ReStore et les dons en natures qui les appuient constituent aussi d’excellents exemples de modèles de génération de revenus. Ces activités rémunératrices permettent de générer des revenus non discrétionnaires pour l’organisme, tout en remplissant sa mission.  Le produit des ventes des dons en nature faits aux magasins ReStore couvrent tous les frais généraux d’Habitat, permettant ainsi à l’organisme d’être totalement autosuffisant.

Bénévolat des employés : 1 % de transpiration, 99 % d’inspiration

Si vous avez présenté une demande de subvention à une entreprise, vous avez probablement entendu des variantes de la phrase, « Quelles sont les possibilités de bénévolat des employés? » À mesure que les motivations pour les dons des entreprises reposent de moins en moins sur les résultats concrets et de plus en plus sur la culture de l’entreprise, les entreprises ne veulent pas seulement aligner leur marque avec votre mission, elles veulent que leurs employés en soient inspirés.

Chez Habitat Mid-Vancouver Island, Teresa a mis en place un système de reconnaissance de donateurs à plusieurs niveaux qui expose clairement les avantages d’appuyer Habitat, qui comprennent les Journées de construction. En plus d’accorder une subvention à Habitat, les employés des organismes comme TD Canada Trust, RBC, Windsor Plywood et Home Depot ont pris un jour de congé de leur emploi pour empoigner un marteau lors des Journées de construction.

« Les avantages que ces entreprises tirent des Journées de construction vont bien au-delà d’un don de 5, 10 ou 20 milles dollars, dit Teresa. Il ne s’agit pas seulement d’une contribution financière, mais bien du message que cela envoie aux employés : que leur employeur est socialement responsable, généreux, bienveillant et qu’il se soucie de la communauté. »

Une situation gagnant-gagnant-gagnant

C’est intéressant de constater qu’un si grand nombre de sociétés et leurs partenaires du secteur de bienfaisance s’éloignent de relations strictement transactionnelles en faveur de relations transformationnelles. La leçon que Teresa tire des relations entre Habitat Mid-Vancouver Island et les entreprises qui le soutient : « C’est une situation de donnant-donnant et toutes les parties en tirent quelque chose de merveilleux! En fin de compte, c’est la famille qui reçoit une maison qui en bénéficie, et elle aura la possibilité de vivre dans une maison de très bonne qualité, qui a été construite par les mains de tous les gens de la collectivité. »

Vous recherchez d’autres idées sur la recherche de subventions efficace? Écrit par Devon Hurvid et Maria Volakhava, ce billet de blogue a été publié dans le Bulletin mensuel sur la recherche de subventions, le bulletin électronique de Connexion subvention. Abonnez-vous au bulletin d’information pour recevoir chaque mois des conseils sur la collecte de fonds!
Back to Blog Retour au blogue

Ajouter un commentaire

Nos partenaires nationaux

  • great west life
  • Lawson Foundation
  • Muttart Foundation
  • RBC Foundation
  • Suncor
  • TD Bank
  • investors group

Learn more about our National Partners and other supporters.

Charitable Registration Number: 119218790 RR0001