-A +A

Imagine Canada

Pour la cause. Pour la communauté.

Les avantages pour la collectivité et le rôle des OSBL

Vendredi, 13 Octobre, 2017
Politiques publiques
Alejandra Bravo

La popularité grandissante du concept d’avantages pour la collectivité offre des pistes de réflexion pour les responsables du secteur sans but lucratif sur la manière d’intervenir dans leurs collectivités. Car les organismes sans but lucratif ont un rôle de soutien crucial à jouer dans leurs collectivités lorsque celles-ci entament une remise en question de la pauvreté et de l’exclusion économique qui les affectent.

Le potentiel inexploré de l’investissement dans les infrastructures

Le Canada traverse un contexte où les économies locales sont en pleine transformation, que ce soit en raison de la perte d’emplois manufacturiers ou de changements majeurs dans le secteur primaire. L’expansion du secteur des services et l’augmentation du nombre d’emplois précaires, combinée à de faibles revenus, ont accru l’insécurité économique des travailleurs et des collectivités. En parallèle, les Canadiens sont confrontés à la réalité des changements climatiques et à la nécessité de s’y adapter. C’est ici que les organismes basés sur les avantages pour la collectivité entrent en jeu : ils sont en mesure de s’attaquer à la fois aux inégalités croissantes, au travail précaire et à la crise du climat. Pensons-y : chaque fois qu’une grue arrive sur un chantier, on ouvre la porte à des emplois dans les métiers du bâtiment, à la construction de logements abordables ou à une nouvelle garderie. En fait, chaque dollar investi dans nos infrastructures devrait remplir ces promesses. C’est pourquoi l’annonce d’investissements de milliards de dollars dans les infrastructures par les gouvernements a entrainé la mobilisation des responsables locaux dans beaucoup de collectivités.

Des coalitions pour le bien de la collectivité se forment lorsque les leaders du monde de travail et du milieu communautaire s’unissent pour promouvoir leurs intérêts communs et participer au processus décisionnel. Leurs efforts sont concentrés localement et ils peuvent mettre à contribution des lois, des politiques et des ententes de partenariat pour s’assurer que les nouveaux développements économiques remplissent réellement les besoins de la collectivité. Les ententes sur les avantages pour la collectivité sont des contrats dûment négociés et légalement contraignants conclus avec un promoteur privé ou une agence gouvernementale. Elles précisent les engagements pris envers la collectivité, de même que les mesures pour en assurer le suivi et l’application. Enfin, elles reposent sur un principe selon lequel les processus décisionnels en matière économique devraient être inclusifs, ouverts et imputables et les stratégies de développement économique devraient créer des débouchées pour les travailleurs, de même que des améliorations tangibles et mesurables dans les collectivités.

L’expérience démontre que c’est possible 

Lorsque l’agence de transport Metrolinx a annoncé la construction d’une ligne de transport léger traversant des communautés affichant un taux élevé de pauvreté et de chômage, des dirigeants syndicaux et communautaires ont créé le Toronto Community Benefits Network (anglais). En collaboration avec plusieurs organismes membres du réseau, ils ont élaboré autour de ce projet un plan équitable de développement économique. Les leaders communautaires ont maintenant voix au chapitre, car ils ont signé une entente-cadre sur les avantages pour la collectivité avec Metrolinx. Cette entente comprend, entre autres, une mesure selon laquelle 10 % des formations en apprentissages doivent être offerts aux populations historiquement désavantagées et aux groupes qui cherchent à faire respecter l’équité à leur endroit. À la demande des gens du quartier, Metrolinx a également accepté d’inclure dans son projet l’aménagement d’un centre communautaire local et d’un site d’entreposage. En effet, les groupes de citoyens sont de plus en plus nombreux à se mobiliser autour de projets d’expansion du transport en commun et d’autres formes d’infrastructures, entre autres à Hamilton, Windsor et dans la région de Peel.

Un rôle dans le développement du leadership

Les priorités de l’Institut Broadbent s’articulent autour des changements climatiques, de la lutte aux inégalités et du renouveau démocratique. Notre objectif, en soutenant le développement du leadership, consiste à contribuer à bâtir un milieu organisationnel progressiste au Canada. Le concept d’avantages pour la collectivité correspond entièrement à cet objectif.

À ce titre, la contribution de l’Institut est de faciliter l’apprentissage des responsables sur le terrain qui se trouvent dans le feu de l’action et veulent développer leurs capacités à s’organiser. Cette contribution est basée sur un engagement profond pour l’égalité, c’est-à-dire le combat contre l’injustice sous toutes ses formes, et comprend une réflexion sur le pouvoir qui réside dans les collectivités. Dans le cadre de cette démarche, nous travaillons à changer les politiques afin que les membres de la collectivité figurent au cœur de la réflexion. Bien sûr, les méthodes d’apprentissage et de réalisations que nous contribuons à créer portent avant tout le sceau de la solidarité et du respect des différences.

Réseautage d’actions et d’influences

Au-delà des améliorations matérielles, c’est le fait de créer des relations et de bâtir des réseaux à la base de toute transformation politique qui amène des changements concrets pour les gens. Des organismes ont réussi à mettre sur pied des coalitions et des campagnes pour assurer un développement économique local équitable. Ils ont réussi ce pari en s’engageant sur des valeurs communes et en créant de solides partenariats avec le milieu communautaire et celui du travail. Ils se sont également concentrés sur l’apprentissage par l’action, tout en gardant le cap sur l’obtention de gains mesurables.

Pendant ce temps, les membres des collectivités réalisent progressivement qu’ils disposent d’une capacité à agir et du pouvoir de construire des économies locales. Les gens commencent à concevoir différemment les investissements en infrastructures et le développement. Ils souhaitent obtenir plus d’avantages concrets qu’auparavant et demandent maintenant des comptes. En somme, ils souhaitent figurer comme partie prenante d’un type d’économie qui s’applique davantage à leur réalité. Ils bousculent, par exemple, l’idée reçue que l’embourgeoisement est inévitable et adoptent un nouveau discours selon lequel le développement n’est pas automatiquement synonyme de déplacements des résidents de longue date. Quand les notions d’équité économique, ethnique, de genre, de classe et de climat figurent au centre du débat, leaders et activistes bénéficient de tous les outils pour élaborer ensemble les principes et les moyens pour combattre l’injustice.

Contribution au mouvement d’avantages pour la collectivité

Les gens qui sont engagés, desservis et qui vivent dans la zone où des organismes fournissent leurs services doivent figurer au cœur du processus d’avantages pour la collectivité. Leur opinion sur le processus, leur capacité d’agir et la possibilité qu’ils ont de façonner les conditions économiques qui répondent à leurs besoins, offrent aux organismes sans but lucratif la possibilité de remplir leur mission. Les responsables de ces organismes peuvent jouer un rôle de soutien important auprès de groupes de citoyens et autonomes, une participation qui a fait ses preuves dans l’élaboration de nouveaux mouvements.

En clair, ce travail consiste à bâtir de nouveaux modèles d’après l’expérience, l’opinion et le pouvoir d’agir des gens pour lesquels le changement est urgent. Le soutien à la croissance de leur leadership authentique est crucial. En pratique, cela requiert un engagement profond pour l’équité et la conviction que les gens marginalisés sont en mesure de développer et d’utiliser le pouvoir d’opérer de véritables changements.

 

About the Author

Patti Lauzon

Alejandra Bravo est directrice de leadership et formation à l’Institut Broadbent où elle crée des structures pour des organisations progressistes au Canada. Active dans le mouvement d’avantages pour la collectivité, elle soutient organisateurs et chefs de file et collabore depuis 25 ans avec des groupes de terrain, des immigrants et des syndicats qui travaillent pour le changement social progressiste.

Guest contributions represent the personal opinions and insights of the authors and may not reflect the views or opinions of Imagine Canada.

 

Back to Blog Retour au blogue

Ajouter un commentaire

Nos partenaires nationaux

  • great west life
  • Lawson Foundation
  • Muttart Foundation
  • RBC Foundation
  • Suncor
  • TD Bank
  • investors group

Learn more about our National Partners and other supporters.

Charitable Registration Number: 119218790 RR0001