-A +A

Imagine Canada

Pour la cause. Pour la communauté.

Six façons de développer le leadership dans le secteur caritatif

Lundi, 26 Février, 2018
Les normes
Ressources humaines
Denise Baker
Hand holding a compass, pointed over river towards sunset

Devenir un bon leader est un processus qui requiert du temps, mais aussi du mentorat et du développement professionnel. Or, prenons-nous le temps et faisons-nous les investissements nécessaires?

Le secteur caritatif est arrivé à un point charnière de son évolution. Les départs à la retraite de nos dirigeants et dirigeantes actuels se multiplieront au cours des prochaines années, et notre secteur rivalise avec les entreprises privées pour attirer les jeunes professionnels qualifiés. En même temps, les nouvelles habitudes des donateurs et méthodes de financement combinées à la nécessité de collaborer davantage et de miser sur l’innovation nous poussent à revoir la manière de réaliser notre mission. C’est donc dès maintenant que nous devons voir au développement des dirigeants qui permettront à notre secteur de relever les défis de demain. Mais comment faire?

Tout d’abord, nous devons être prêts à investir dans nos équipes et en nous-mêmes, car le développement des habiletés de leadership, quel que soit le niveau de poste de la personne en question, passe par une multitude d’apprentissages et d’activités. Je vous propose six activités conçues pour préparer nos leaders actuels et futurs à être à la hauteur de leur tâche.

1. Apprendre à se connaître

La première qualité de tout bon leader est sa bonne connaissance de soi-même, c’est-à-dire qu’il est conscient de toutes les facettes de sa personnalité, de ses forces et faiblesses, de ses motivations et valeurs et l’effet qu’il peut avoir sur d’autres personnes. Si vous avez une bonne connaissance de vous-même, vous serez en mesure de diriger votre énergie et votre temps vers ce à quoi vous excellez et, ainsi, d’améliorer les résultats de vos efforts.

Avoir d’excellentes connaissances de vos motivations et des habiletés qui vous distinguent vous permet de mieux cibler vos contributions afin d’en maximiser la valeur pour votre organisation et de choisir le rôle que vous voulez explorer à la prochaine étape de votre carrière.

À l’inverse, en sachant où se trouvent vos points faibles, vous pouvez intégrer dans votre équipe des personnes qui excellent dans ces domaines, ce qui leur permettra de vous appuyer, mais aussi de faire valoir leurs forces.

Avoir de meilleures connaissances de vous-même aura des effets remarquables sur vos résultats de travail. Alors, par où commencerez-vous? Il existe de nombreux outils d’auto-évaluation de qualité, dont StrengthsFinder que j’aime particulièrement. Imagine Canada, pour sa part, utilise le produit Predictive Index. Aussi, demandez aux membres de votre équipe, à votre gestionnaire, aux membres du CA et aux gens dans votre réseau de vous fournir de la rétroaction. Puis, réfléchissez aux activités qui vous enthousiasment le plus. Elles font très probablement appel à vos forces, d’où l’idée d’essayer de les intégrer le plus souvent possible à votre journée de travail.

2. S’assurer de l’appui des pairs et l’importance du réseau

Je crois qu’un réseau de contacts diversifié et bien entretenu constitue l’un des plus importants outils de développement professionnel. Je sais que des connotations négatives continuent de coller au concept de réseautage, mais il est très avantageux de pouvoir s’appuyer sur une communauté de gens qui ont à cœur votre succès, non seulement pour vous, mais pour tous les membres de votre réseau.

Faire du réseautage, c’est créer des relations, c’est faire partager votre expertise, votre temps, votre énergie et vos contacts. Un réseau diversifié vous permet d’apprendre d’autres personnes et, en même temps, d’apprendre à les connaître. Êtes-vous aux prises avec un problème particulièrement épineux? Votre réseau est là pour vous aider. Êtes-vous à la recherche de la perle rare pour compléter votre équipe? Encore une fois, votre réseau peut aider. Bien sûr, le réseautage est un jeu basé sur la réciprocité, alors, soyez généreux et donnez toujours plus que vous ne recevez!

N’hésitez pas à rencontrer des personnes issues de différents sous-secteurs et entreprises. Proposez-leur d’aller prendre un café et apprenez sur leur cheminement de carrière, comment ils ont développé leurs aptitudes en leadership et sur leur façon d’aborder des projets importants. Soyez actif sur LinkedIn en envoyant des demandes de contact (ajoutez-y toujours un message personnalisé expliquant ce qui motive votre demande), en publiant un billet de blogue ou en partageant un article.

3. Faire appel à un mentor ou un coach

Le mentorat a les effets les plus importants et les plus durables en ce qui concerne le développement des aptitudes en leadership. En effet, 97 pour cent des leaders attribuent une partie de leur succès à leur mentor.

Le mentor contribuera à votre développement professionnel et personnel en vous aidant à améliorer :

  • vos connaissances de vous-même : le mentor vous aidera à prendre conscience de certaines forces et faiblesses que vous ignoriez, il sera en mesure de mettre le doigt sur certaines de vos lacunes et de vous montrer de nouvelles façons de penser;
  • vos compétences : le mentor peut vous faire découvrir de nouvelles méthodes de travail et vous soutenir afin de vous rendre plus efficace et d’améliorer vos habiletés;
  • votre confiance : le mentor vous offrira soutien, conseils, encouragements et inspiration, ce qui aura une incidence positive sur votre confiance;
  • votre sens du leadership : le mentor partagera avec vous ses expériences et ses connaissances sur l’exercice du leadership et la gestion des gens.

Pour trouver votre mentor, pensez à vos relations existantes ou aux personnes qui sont là ou qui sont passées par où vous souhaitez aller. Les gens se sentent généralement honorés de recevoir une telle demande et de pouvoir transférer leur expertise à la prochaine génération de leaders.

L’aide d’un coach peut également donner un coup de pouce à vos ambitions. Elle diffère du mentorat en ce qu’elle ne dure généralement que peu de temps et vise à réaliser des objectifs bien précis et immédiats. Vous pouvez faire appel à un coach bénévole ou embaucher une personne contre rémunération.

4. Suivre des formations officielles

Participer à des formations en classe ou en ligne représente, bien sûr, une autre option bien évidente. Or, ne faites pas l’erreur de suivre un cours dans le but de compenser une de vos faiblesses. Vous devriez plutôt suivre un cours sur un sujet dans lequel vous avez déjà atteint une très bonne expertise (vos forces), car vous allez en profiter d’autant plus! Sinon, optez pour un cours qui vous fera découvrir de nouvelles informations ou une nouvelle perspective sur votre travail.

Bâtir ses aptitudes en leadership, c’est un processus graduel, d’où l’importance d’explorer continuellement de nouvelles compétences, p. ex. savoir diriger une équipe, donner et recevoir de la rétroaction, mener des conversations difficiles, amener du changement, mobiliser des employés et tout sujet lié à la gouvernance d’un conseil d’administration.

5. Maîtriser l’art de parler devant public

Une autre excellente occasion pour aiguiser vos compétences en leadership consiste à perfectionner vos habiletés d’orateur. Pour marquer des points, vous avez besoin de savoir communiquer vos idées et celles de votre organisation de manière convaincante, d’influencer et de motiver votre public.

Peut-être serez-vous bientôt appelé à parler publiquement, à faire une présentation devant vos collègues ou à présenter des idées pendant une rencontre? Pour prendre la parole en public et amener d’autres personnes à s’engager ou à passer à l’action, il faut de la confiance et la capacité à communiquer clairement un message. Ultimement, c’est ce qui vous permettra d’obtenir de meilleurs résultats et d’affermir votre position de leader.

Profitez de chaque occasion de parler en public et prenez le temps de bien vous préparer et de vous pratiquer, p. ex. en vous joignant à un groupe de l’organisation Toastmaster (anglais).

6. Accepter des tâches qui sortent de l’ordinaire et faire du bénévolat

Enfin, pour explorer votre potentiel et développer votre sens du leadership, vous pouvez travailler sur des projets qui sortent du cadre de vos tâches régulières ou faire du bénévolat. Ces nouvelles responsabilités vous donneront la chance d’élargir vos compétences et de faire valoir vos talents. Qui plus est, le bénévolat constitue une occasion en or pour ajouter de précieux contacts à votre réseau qui, rappelons-le, est d’une importance primordiale pour vous et votre cheminement professionnel. En siégeant à un comité composé de bénévoles ou au conseil d’administration d’un organisme, vous goûterez à la dynamique de groupe et au travail d’équipe, et vous apprendrez sur la planification stratégique, la préparation d’un budget et les finances, la prise de décision et le développement de fonds. Si vous décidez plutôt de gérer un groupe de bénévoles, vous acquerrez une expérience de supervision que vous n’avez peut-être pas l’occasion de faire dans votre emploi actuel. Voilà un atout très précieux pour faire un pas vers la prochaine étape de votre carrière.

La question du leadership doit être au cœur de nos réflexions si l’on veut permettre à nos organismes de mieux réussir leur mission et si l’on veut assurer la viabilité du secteur caritatif. Il est donc crucial que nous prenions le temps d’investir dans notre développement professionnel et celui des employés de nos organisations.

Découvrez comment le Programme de normes d’Imagine Canada peut renforcer le leadership dans votre organisation et contactez Vantage Point pour connaître différentes possibilités de développement professionnel.

 

À propos de l’auteure

Denise Baker

Denise Baker est directrice générale de Vantage Point, un organisme sans but lucratif à Vancouver qui offre des occasions personnalisées d’apprentissage fondamental ou avancé en matière de gouvernance, de leadership, de planification et de mobilisation. Elle a bâti des équipes et organisations à rendement élevé au cours de sa carrière dans les secteurs privé, sans but lucratif et de l’éducation supérieure. Animatrice d’expérience, Denise a dirigé des discussions sur divers sujets associés à la gouvernance des conseils d’administration, au leadership, au leadership féminin, à la planification stratégique et au mentorat.

Nos auteurs invités s’expriment à titre personnel. Leurs opinions ne reflètent pas nécessairement celles d’Imagine Canada.

Back to Blog Retour au blogue

Ajouter un commentaire

Nos partenaires nationaux

  • great west life
  • Lawson Foundation
  • Muttart Foundation
  • RBC Foundation
  • Suncor
  • TD Bank
  • investors group

Learn more about our National Partners and other supporters.

Charitable Registration Number: 119218790 RR0001