Imagine Canada

Pour la cause. Pour la communauté.

Réchauffer la campagne électorale malgré le « froid » persistant

Lundi, 5 Octobre, 2015

Dans un rapport publié aujourd’hui, Imagine Canada fait état d’un engagement actif de la part des organismes de bienfaisance et sans but lucratif dans la campagne électorale, et ce malgré la récente période de « froid » dans les activités de politiques publiques du secteur caritatif. Le document intitulé Aperçu de l’impact du secteur caritatif : Élection fédérale 2015 révèle qu’en dépit des préoccupations concernant la vérification des activités politiques, les organismes de bienfaisance et sans but lucratif élèvent leur voix afin de parler de sujets déterminants pour le bien-être collectif des Canadiens.

« La campagne électorale fédérale constitue non seulement une occasion extraordinaire pour les organismes de bienfaisance et sans but lucratif de rappeler aux électeurs, aux candidats et aux partis politiques l’impact transformateur de leur travail. Elle représente également une chance inouïe d’intégrer au débat électoral les sujets qui contribuent à améliorer la qualité de vie des Canadiens », affirme Bruce MacDonald, président-directeur général d’Imagine Canada. « Nous invitons les organismes de bienfaisance à prendre leur courage en main et à exiger, de façon respectueuse, de leurs candidats de faire de ces questions un enjeu électoral. En même temps, nous invitons les Canadiens à tenir compte du bien-être collectif et de l’impact communautaire alors qu’ils se rendront aux urnes le 19 octobre. »

Aperçu de l’impact du secteur caritatif : Élection fédérale 2015 – Faits saillants

  • Les organismes de bienfaisance et sans but lucratif demandent aux partis politiques d’agir sur une grande variété de sujets ayant un impact sur presque tous les aspects de la vie des Canadiens.
  • Ces organismes jouent un rôle prépondérant en fournissant de l’information aux partis politiques autant qu’aux électeurs et en encourageant les gens à voter.
  • À ce jour, seulement quelques-uns des principaux partis ont dévoilé une plateforme électorale complète. Cependant, tous les partis discutent de sujets pertinents pour les organismes de bienfaisance et sans but lucratif, axés majoritairement sur des questions sociales et économiques.
  • L’idée de réfléchir aux organismes de bienfaisance et sans but lucratif en tant que « secteur à part entière » et moteur économique n’est pas encore ancrée dans l’esprit des décideurs politiques, des partis et des Canadiens. En effet, peu d’attention est portée aux programmes d’action qui touchent les organismes à titre d’employeurs, de fournisseurs de service et d’acteurs économiques clés. Toute réflexion sérieuse sur l’économie et la main-d’œuvre canadiennes nécessite d’abord un changement de mentalité.
  • Tandis que peu de contraintes influencent les activités des organismes sans but lucratif, les organismes de bienfaisance doivent respecter un ensemble de règles établies par l’Agence du revenu du Canada. À l’intérieur de ces règles, les organismes de bienfaisance peuvent mener des activités en matière de politiques publiques et de défense des intérêts, et on les encourage à le faire. Nous croyons fermement que les politiques publiques sont meilleures si les membres du secteur de la bienfaisance et sans but lucratif participent à leur élaboration.

Surmonter le « froid »

Le « froid » fait allusion au sentiment d’incertitude qui a gagné le milieu caritatif quant aux activités en matière de politiques publiques et de défense des intérêts en raison d’un petit nombre de vérifications très médiatisées de telles activités. Il existe une tradition de coopération importante et efficace entre les organismes de bienfaisance et le gouvernement fédéral au bénéfice de nos communautés. Nous saluons donc les efforts de tous les organismes qui ont mis du piquant dans cette campagne électorale et encourageons les autres à surmonter le « froid » afin de faire connaître leurs propositions d’ordre politique.

Télécharger et lire l’Aperçu de l’impact du secteur caritatif

Rendez-vous au Carrefour électoral d’Imagine Canada à
imaginecanada.ca/fr/election-2015

Proposition du secteur caritatif pour les plateformes des partis fédéraux

Nous invitons les partis fédéraux à reconnaître dans leur plateforme le rôle considérable joué par les organismes de bienfaisance et sans but lucratif et à se pencher sur les enjeux qui touchent l’ensemble de ce secteur important. Plus fort ensemble : pour une nouvelle relation entre les organismes de bienfaisance canadiens et le gouvernement fédéral (format PDF : imaginecanada.ca/sites/default/files/hillday_sectorplatform-fr_06122015.pdf)

Information supplémentaire de l’économiste en chef

« L’ensemble du secteur de la bienfaisance représente 13 % de la main-d’œuvre au Canada et environ 8,1 % du produit intérieur brut… Le secteur caritatif, ce sont des emplois, de la croissance et de la valeur en action. » – Brian Emmett, économiste en chef pour le secteur caritatif et sans but lucratif, Les organismes caritatifs, l’économie et l’élection fédérale de 2015 (imaginecanada.ca/fr/blog/les-organismes-caritatifs-l’économie-et-l’élection-fédérale-de-2015)

– 30 –

Imagine Canada est un organisme caritatif national dont la mission est de faire la promotion des organismes caritatifs du Canada. Nos trois grands objectifs sont de renforcer la voix collective du secteur, de créer des possibilités d’établissement de liens et d’apprentissage mutuel et de renforcer la capacité du secteur de réussir.

imaginecanada.ca | Twitter: @ImagineCanada | Facebook: facebook.com/ImagineCanada

 

Renseignement :

Nicole Mitchell [médias francophones]
416-597-2293, post 305
nmitchell@imaginecanada.ca

Marnie Grona [English Media]
Director, Marketing & Communications
416-597-2293, poste 244
mgrona@imaginecanada.ca

Nos partenaires nationaux

  • great west life
  • Lawson Foundation
  • Muttart Foundation
  • RBC Foundation
  • Suncor
  • TD Bank
  • investors group

Learn more about our National Partners and other supporters.

Charitable Registration Number: 119218790 RR0001