Aller au contenu principal

Message aux professionnels des collectes de fonds au sujet de la réaction face à la pression créée par la COVID-19

Message aux professionnels des collectes de fonds au sujet de la réaction face à la pression créée par la COVID-19

closed sign

Les effets en cascade de la COVID-19 se font sentir sur les organismes de bienfaisance et les organismes sans but lucratif et il est clair que leurs revenus vont être sévèrement touchés. Le printemps est normalement une période d’intense activité et l’annulation des galas, événements et autres activités de collecte de fonds va conduire les leaders à chercher à compenser cette baisse de revenus.

Cette pression exercée pour générer des revenus pourra malheureusement créer d’autres effets en cascade — et alourdir encore cette pression!

Les organismes s’adaptent déjà et cherchent à augmenter leurs sources de revenus existantes. Nous sommes témoins de leur immense sensibilité à la situation pendant cet effort. Voici quelques principes que nous avons observés sur le terrain et que nous souhaitons faire connaître. 

  • Créer des liens avec empathie — Un nombre extraordinaire de Canadiens subissent une réduction de leur revenu après avoir perdu leur emploi. Les organismes cherchent à accroître les contributions de leurs donateurs actifs, mais le personnel et les bénévoles doivent être conscients du stress que ces personnes vivent en ce moment. Des tactiques excessivement agressives pourraient avoir un effet diamétralement opposé.
  • Le porte-à-porte en période de distanciation sociale — Pour de nombreux organismes de bienfaisance, le porte-à-porte est leur « gagne-pain ». Poursuivre cette activité risque d’être incompatible avec le désir de limiter les contacts humains. L’impression d’exposer des donateurs comme des bénévoles dévoués à des risques pourrait avoir des conséquences qui se feront sentir longtemps après la fin de la pandémie de la COVID-19.
  • Trouver le juste milieu entre l’urgence et la panique — L’incidence de la pandémie sur les collectes de fonds sera sans nul doute extrêmement douloureuse pour de nombreux organismes. Décider de mettre en œuvre une campagne publique « Sauvez l’organisation » pourrait faire partie des mesures prises par la suite. Il importe de se souvenir qu’un public compatissant appuiera vraisemblablement ce type de campagne qu’une seule fois, mais pas à répétition. Le choix mûrement réfléchi du moment opportun pour lancer une telle campagne plus dramatique sera capital.

Imagine Canada demeurera à l’écoute du secteur et continuera à faire connaître ses défis, mais aussi son incroyable créativité stimulée par la recherche de nouvelles façons d’aller de l’avant.

À suivre...

Abonnez-vous à 360°
Restez informé des nouvelles, activités et points de vue provenant de notre secteur.
Vous pouvez vous désabonner en tout temps en cliquant sur le lien indiqué dans votre courriel de confirmation.
Imagine Canada | 65 St Clair Avenue East, Suite 700, Toronto, ON M4T 2Y3
info@imaginecanada.ca
First and Last name
Language
Krackers Katering

Financement social : nouveau rapport sur la préparation à l’investissement du secteur de la bienfaisance au Canada

Qu’est-ce que le financement social? Pourquoi est-ce important pour les organismes caritatifs et sans but lucratif?

Autre ressource

Les incitatifs fiscaux pour les dons de charité au Canada à l’exemple du crédit d’impôt allongé pour dons de bienfaisance

PARTENAIRES NATIONAUX