Aller au contenu principal

Guide pratique pour la recherche de fondations

Guide pratique pour la recherche de fondations

Little girl holding hands up to face like glasses

Cet article publié le 25 mars 2015 a été mis à jour le 14 octobre 2020.
 

Les fondations occupent-elles une place centrale dans votre travail de financement? Si oui, vous n’êtes pas seul! Les résultats d’un sondage indiquent que 92 pour cent des lecteurs du Fureteur de Fonds reçoivent des Fonds de fondations canadiennes. Mais, qu’est-ce qu’une « fondation », au juste?

Désignation des organismes de bienfaisance : fondation privée vs fondation publique

Au Canada, les organismes de bienfaisance peuvent s’enregistrer sous une des trois désignations suivantes : une œuvre de bienfaisance, une fondation publique ou une fondation privée. En date d’octobre 2020, la liste des organismes de bienfaisance gérée par l’Agence du revenu du Canada indique que des 85 769 organismes de bienfaisance enregistrés au Canada, 6 019 sont désignés comme une fondation privée et 4 964 comme une fondation publique.

Les fondations privées et publiques diffèrent, entre autres choses, sur le plan de deux éléments clés, soit leur gouvernance et leurs sources de revenus. Dans une fondation publique, plus de 50 pour cent des administrateurs, fiduciaires ou autres responsables entretiennent des rapports sans lien de dépendance, et le financement provient généralement de divers donateurs, également sans lien de dépendance. La situation n’est pas la même dans une fondation privée.

Parmi les fondations publiques, on compte entre autres les fondations communautaires comme la Fondation communautaire d’Ottawa, les fondations d’hôpitaux comme la Fondation CHU Saint-Justine et les organismes servant d’intermédiaire pour faire des dons comme CanaDon.

Les fondations privées comprennent des fondations d’entreprise comme RBC Fondation, des fondations familiales comme la Fondation Lucie et André Chagnon et de nombreux organismes de bienfaisance locaux.

« Fondation » n’est pas synonyme de « bailleur de fonds »

Lorsque les professionnels des collectes de fonds parlent de fondations canadiennes en terme de sources de revenus ou de groupes de donateurs, ils ne pensent pas à toutes les fondations canadiennes enregistrées. Comme vous avez peut-être remarqué, quelques-unes des fondations que j’ai nommées en exemple, la Fondation CHU Saint-Justine, CanaDon ne sont pas d’organismes subventionnaires.

Les fondations enregistrées ont de nombreuses raisons d’être à part (ou en plus) de verser des subventions ou des dons. En fait, seulement un tiers des fondations canadiennes verse des subventions ou des dons à des organismes de bienfaisance indépendants. Ce sont ces fondations que l’on appelle souvent les « fondations subventionnaires ».

La fondation, une créature aussi insaisissable que Bigfoot ou le monstre du Loch Ness

Depuis toujours, saisir l’essentiel d’une fondation a été une tâche ardue pour les professionnels des collectes de fonds. La question a déjà été abordée dans le Canadian Universities’ Guide to Foundations and Similar Grant-Giving Agencies publié en 1966 (la première édition de ce que l’on connaît aujourd’hui sous le nom de Connexion subvention). Dans l’avant-propos du guide, les auteurs remarquent que « le terme est fréquemment utilisé dans le nom d’organismes qui n’ont rien de philanthropique, tandis que d’autres organismes, voués aux activités philanthropiques, ne s’en servent pas du tout. »

Ainsi, la Fondation David Suzuki n’accorde pas de subventions malgré le mot « fondation » dans son nom. À l’inverse, Opération enfant soleil, une fondation publique qui a versé en 2020 près de 120 octrois à des centres hospitaliers régionaux et à différents organismes, a exclu le mot « fondation » de son nom.

Pour ajouter à la confusion, il faut savoir que quelques-unes des plus importantes fondations subventionnaires au Canada n’ont pas le statut d’organisme de bienfaisance enregistré et portent encore moins la désignation « privée » ou « publique ». À titre d’exemple, la Fondation Trillium de l’Ontario n’est pas enregistrée comme organisme de bienfaisance.

Conseils pour trouver les partenaires de financement au meilleur potentiel

Récapitulons : lorsque les professionnels des collectes de fonds parlent des fondations parmi leurs donateurs, ils parlent d’institutions, qui, généralement, sont des organismes de bienfaisance enregistrés comme fondation privée ou publique, et dont l’un des objectifs précis est le versement de subventions et de dons à des organismes indépendants. Bref, des « fondations subventionnaires ».

Voici quelques trucs à vous rappeler la prochaine fois que vous cherchez une fondation comme partenaire :

  1. L’habit ne fait pas le moine : En scrutant des partenaires de financement basé seulement sur leur nom ou leur désignation caritative, vous pouvez perdre votre temps à solliciter des fondations qui n’accordent pas de subventions. Pire encore, vous risquez d’écarter des sources de revenus potentielles pour votre organisme.
  2. Le comportement passé est le meilleur indicateur du comportement futur : Pour mieux évaluer les chances qu’une fondation devienne une des sources de financement de votre organisme, regardez ce qu’elle a fait dans le passé. La plupart des grandes fondations affichent de leurs partenariats sur leur site Web. De plus, des outils comme Connexion subvention peuvent vous aider à évaluer une fondation privée ou publique en vous donnant accès à son historique de financement et à l’information concernant l’acceptation de nouvelles demandes.
  3. Un outil de confiance qui vaut l’investissement : Pourquoi ne pas déléguer le travail de recherche à quelqu’un d’autre? Depuis la toute première publication de Connexion subvention il y a 49 ans, sous forme du Guide to Foundations and Similar Grant-Giving Agencies, nous reconnaissons la nécessité de fournir des données fiables sur les fondations subventionnaires. Grâce au travail de nos chercheurs qui classifient chaque fondation privée ou publique selon son comportement présent et antérieur, votre recherche vous dirigera immédiatement vers les bons bailleurs de fonds.
Abonnez-vous à 360°
Restez informé des nouvelles, activités et points de vue provenant de notre secteur.
Vous pouvez vous désabonner en tout temps en cliquant sur le lien indiqué dans votre courriel de confirmation.
Imagine Canada | 65 St Clair Avenue East, Suite 700, Toronto, ON M4T 2Y3
info@imaginecanada.ca
First and Last name
Language
Woman walking on water and her reflection
Autre blogue

La philanthropie et ses vérités douloureuses : réviser nos vieux « idéaux » pour réussir une reprise équitable

Comme professionnels du développement, nous sommes en première ligne pour trouver les ressources nécessaires à la survie de notre cause.

Nayeon Kim (auteure invitée)

Autre ressource

Sonner l’alarme : Explorer de nouvelles avenues pour l'investissement communautaire des entreprises au Canada

GC
Connexion Subvention
Des heures de recheche... en moins.

PARTENAIRES NATIONAUX